fbpx

Israël envisage une intervention militaire contre l’Iran

Israël envisage une intervention militaire contre l’Iran

 
Selon le quotidien israélien Jerusalem Post, si les négociations nucléaires entre l’Iran et les six puissances du « 5+1 » (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) aboutissaient à un « mauvais accord », Israël pourrait attaquer militairement l’Iran.
 

Un succès des négociations mènerait à une intervention militaire contre l’Iran…

 
Le quotidien cite un responsable du gouvernement de Tel-Aviv selon lequel un succès, même relatif, des négociations nucléaires des puissances occidentales avec l’Iran isolerait Israël et justifierait à ses yeux un recours à l’option militaire contre les installations nucléaires de l’Iran.
 
Et cela quelques soient les « garanties » exigées par les puissances occidentales : limitation des programmes nucléaires iraniens pendant dix ans, remise à la Russie par l’Iran de ses matières fissiles pour qu’elles y soient transformées combustibles propres uniquement à des fins civiles, visites plus efficaces des inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur les sites nucléaires iraniens, tout cela laisse Israël sceptique.
 

Israël fait pression sur le groupe des 5+1

 
Quelques heures avant la fin des discussions aujourd’hui même, le ministre israélien du renseignement Youval Steinitz a fait à nouveau pression sur le groupe en affirmant que si un accord était passé qui laisse à l’Iran la possibilité de se doter en quelques mois de la bombe atomique, “nous préserverons toutes les options et tous nos droits de faire ce que nous jugeons bon pour défendre Israël ». Israël, seule puissance nucléaire depuis cinquante ans au Proche-Orient, tient à le rester.
 
Est-ce pour cela que l’accord n’a pas été signé aujourd’hui entre l’Iran et les grandes puissances, bien que cela fût la date limite ?