fbpx

Editeur de Sade et d’Histoire d’O, Jean-Jacques Pauvert est décédé samedi

Accusé de dé-moraliser la jeunesse et les femmes du peuple, il veut rester fidèle au manifeste écrit dans sa jeunesse : « Nous n’avons pas envie de nous engager. Nous n’avons pas l’esprit de sacrifice. Nous n’avons pas le sentiment du devoir. Nous n’avons pas le respect des cadavres. Nous voulons vivre. Est-ce si difficile ? Le monde sera bientôt aux mains des polices secrètes et des directeurs de conscience. Tout sera engagé. Tout servira. Mais nous ? Nous ne voulons servir à rien. »