fbpx

Les évêques Kenyans craignent que le vaccin antitétanique serve à stériliser les femmes

Les évêques du Kenya ont réclamé que la lumière soit faite sur « la campagne de vaccination antitétanique » en cours dans leur pays, affirmant craindre qu’elle ne cache une campagne de stérilisation forcée des femmes en âge fertile.
L’un d’entre eux a demandé pourquoi cette campagne était « adressée aux jeunes filles et aux femmes de 14 à 49 ans, à l’exclusion des fillettes de moins de 13 ans ainsi que la population masculine ».
Il a annoncé que les tests de laboratoire effectués à la demande de l’Eglise ont révélé la présence de Beta HCG dans le vaccin, une substance qui, associée au vaccin antitétanique, devient en réalité un « vaccin » contre la grossesse. 
Il a également demandé pourquoi le gouvernement n’avait pas associé l’Eglise à la campagne contre le polio, comme c’est toujours le cas.