fbpx

La Maison-Blanche visée par des tirs, les services secrets ne font rien

En 2011, il a fallu cinq jours au Secret Service, chargé de la sécurité du président des États-Unis, pour se rendre compte qu’un homme avait tiré sept balles sur la Maison-Blanche. Le couple présidentiel était alors absent, mais l’une de leurs filles se trouvait à l’intérieur.