fbpx

L’administration Obama espère un soutien papal dans sa lutte contre le réchauffement climatique

Dans l’espoir de trouver un soutien pour la cause « morale » qu’est le changement climatique, l’administration Obama enverra vendredi le directeur de l’Environmental Protection Agency (EPA) rencontrer quelques officiels du Vatican.
L’administrateur de l’EPA, Gina McCarthy, a affirmé que le pape François pouvait être un soutien du plan d’action de Barack Obama sur le changement climatique : « Etant l’un des dirigeants les plus respectés et influents dans le monde, le pape Francis et ceux qui le conseillent peuvent jouer un rôle crucial dans l’action contre le changement climatique à l’intérieur du pays et à l’étranger », a-t-elle déclaré.
Le pape a en effet déclaré lors de son récent voyage aux Philippines que « l’homme a été trop loin dans la détérioration de l’environnement ».
C’est la seconde fois que l’administration Obama recourt à l’aide du Vatican, la première avait été l’intervention papale dans le réchauffement des relations entre Cuba et les Etats-Unis.