fbpx

 La phrase : « Nous ne laisserons pas Israël se faire submerger par une vague d’immigrés illégaux et d’activistes terroristes »

laisser Israël se faire submerger immigrés illégaux activistes terroristes
 
C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à l’heure où des dizaines de milliers de personnes tentent de fuir leurs pays.
 
« Israël n’est pas indifférent à la tragédie humaine des réfugiés Syriens ou Africains… Mais Israël est un petit pays – très petit – sans profondeur démographique ou géographique. C’est pourquoi nous devons contrôler nos frontières », a-t-il encore affirmé.
 
De son côté, le chef du parti d’opposition du Labour Isaac Herzog a encouragé le gouvernement israélien à accueillir ces réfugiés.
 
« Notre peuple a lui-même fait les frais du silence du monde et ne peut être indifférent face aux meurtres et aux massacres en Syrie », a-t-il écrit sur sa page Facebook, alors qu’il avait lancé lors d’un débat public à Tel-Aviv quelques temps plus tôt : « J’appelle le gouvernement israélien, en plus des efforts humanitaires qu’il mène déjà, à agir pour accueillir des réfugiés fuyant la guerre en Syrie ».