fbpx

Le Canada accuse des hackers chinois proches du gouvernement

Le Canada accuse des hackers chinois proches du gouvernement

Le gouvernement canadien affirme avoir « récemment détecté et confirmé une cyber-intrusion dans l’infrastructure des technologies de l’information du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) par un acteur hautement perfectionné parrainé par l’Etat chinois ».

Pour Ottawa, le gouvernement chinois n’aurait pas agi directement mais par l’intermédiaire d’un hacker « patriotique » : internet est étroitement contrôlé en Chine et un tel hacking nécessite un consentement gouvernemental.