fbpx

Le Conseil français du culte musulman contre la Ligue de défense juive

Le Conseil français du culte musulman contre la Ligue de défense juive

L’offensive contre Gaza n’en finit pas d’avoir des effets collatéraux sur le sol français.
 
Le Conseil français du culte musulman vient de demander la dissolution de la Ligue de défense juive, par l’intermédiaire de l’observatoire national contre l’islamophobie. Le président de celui-ci, Abdallah Zekri, a en outre exprimé son « indignation » devant les « inscriptions racistes et nazies » relevées sur la mosquée de Clermont-Ferrand.
 
La Ligue de défense juive est la branche française d’un mouvement créé à New York par Meir Kahane, rabbin et homme politique partisan du grand Israël assassiné en 1990. Depuis 2001, la Jewish Defense League est classée parmi les organisations terroristes par le gouvernement américain.
 
En France, la Ligue de défense juive, fondée par un ancien membre du Betar, Pierre Lurçat, est une association de fait, qui prétend combattre l’antisémitisme. Elle comprend trois cent garçons musclés habiles à manier les armes par destination. On l’a accusée à plusieurs reprises d’avoir agressé des personnalités telles que Houria Bouteldja, Mouloud Aounit, président du MRAP, Alain Soral ou Dieudonné.