fbpx

Les lentilles de contact multiplient le nombre de bactéries présentes dans l’oeil

Des chercheurs Américains du Langone Medical Center ont récemment étudié le microbiome de l’œil de 20 personnes : 9 porteuses de lentilles et 11 qui n’en portaient pas.
 
Après avoir effectué des centaines de prélèvements au niveau de l’œil, ils ont analysé les bactéries présentes et leur rapport conclut que le port de lentilles ne doit pas être considéré comme un acte dénué de risques.
 
Ils ont notamment remarqué que la présence de ce corps étranger dans l’œil modifiait le type de microorganismes présents : les personnes qui portent des lentilles ont une bien plus grande diversité de bactéries dans l’œil que celles qui n’en portent pas.
 
Une découverte qui pourrait expliquer les infections à répétition que subissent souvent les porteurs de lentilles.