fbpx

Les maçons imposent leur loi au New York Times

Les maçons imposent leur loi au New York Times

Le New York Times vient de publier une publicité du FFRF (Freedom From Religion Foundation, littéralement la fondation pour se libérer des religions) qui attaque violemment le catholicisme, notamment dans le combat qu’elle mène pour la vie, et qui l’a donc conduit à critiquer l’ObamaCare. Elle critique aussi la Cour suprême d’avoir donné raison à l’employeur chrétien qui refuse de payer pour la contraception de ses employés.

C’est la deuxième pleine page de ce genre que le quotidien humaniste passe, alors qu’il refuse obstinément, depuis deux ans, de publier les publicités proposées par les deux militants anti-islam Pamella Geller et Robert Spencer. Le choix du NYT a été dicté par les loges comme en témoigne le titre triomphant  de la publicité du FFRF : «&nbspLe dogme ne devrait pas primer sur nos libertés civiles&nbsp».

Cette terminologie est une signature : la maçonnerie, particulièrement anglo-saxonne, s’oppose toujours solennellement au dogme catholique.