fbpx

Libéré sous caution, Siddhartha Dhar soupçonné d’être un terroriste quitte l’Angleterre au nez et la barbe de Scotland Yard

Relâché le 14 septembre dernier, Siddhartha Dhar, le nouveau « Jihadi John » qu’on soupçonne de figurer dans la vidéo de la mise à mort cinq otages abattus en Syrie, s’est enfui d’Angleterre avec sa famille sans que Scotland Yard ne s’en aperçoive. Il avait été arrêté par six fois au Royaume-Uni pour des affaires relatives au terrorisme et avait néanmoins obtenu la liberté sous caution de la part de la police, qui lui demandait simplement de remettre son passeport dans un délai d’une semaine. Il n’en fit rien, quittant le pays dès le lendemain, mais la police ne devait s’en apercevoir que six semaines plus tard – et se contenta alors de lui envoyer une lettre. Le secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Theresa May, a dû s’en expliquer devant le Parlement, avouant que rien ne permet actuellement de savoir combien de personnes soupçonnées de terrorisme ont pu s’échapper alors qu’ils avaient été libérés sous caution.