fbpx

Des manifestants islamistes veulent mettre à mort Asia Bibi

manifestants islamistes mort Asia Bibi
 
Ces derniers jours, des groupes islamistes ont lancé des manifestations publiques dans les rues d’Islamabad, au Pakistan, et bloquent certains axes routiers.
 
Leurs revendications : la libération des dirigeants religieux islamiques détenus, la démission du ministre de la Justice Zahid Hamid qui a voulu amender la loi sur le blasphème, et bien sûr, encore et toujours, la peine de mort pour Asia Bibi…
 
La chrétienne, condamnée à mort et incarcérée depuis 2009 est, en l’occurrence, en attente (indéfinie ?) de procès devant la Cour suprême. Selon des informations envoyées à l’Agence Fides, des imams ont proféré devant les trois mille manifestants des menaces de violence. Comme ils l’avaient déjà fait l’année dernière, à l’occasion de l’audience d’Asia Bibi, celle qui avait vu le report du procès en appel, à cause du désistement d’un juge.
 
Cette fois, c’est l’amendement envisagé par Zahid Hamid, en poste depuis le mois d’août, qui a tout déclenché. S’il ne visait pas à modifier sur le fond cette loi, il modifiait légèrement une formulation, passant de « je jure solennellement » à « je crois », afin de préserver la présence et la croyance des candidats non-musulmans…
 
Le gouvernement, a prétexté une inadvertance et a rapidement annulé l’amendement au moyen d’un nouveau. Mais les fondamentalistes veillent… On se souvient du meurtre du ministre chrétien Shahbaz Bhatti en 2011.
 
Zahid Hamid est musulman, ça le sauvera peut-être – encore que…