fbpx

Les Mistral seront livrés à la Russie comme prévu

Quelques jours après avoir sommé la France de livrer les Mistral ou de « rendre l’argent », la Russie a affirmé aujourd’hui, par la voix de son ministre de l’Industrie et du Commerce Denis Manturov, que Paris n’avait pas informé Moscou d’une quelconque annulation du contrat et que les délais de livraison restaient donc inchangés.