fbpx

Les musulmans contre EIIL ?

musulmans EIIL
 
Dans une interview accordée il y a deux jours au site internet Vatican Insider, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint Siège, affirme qu’une majorité de musulmans refuse « les méthodes brutales et inhumaines » de l’Etat islamique et que les affrontements en Irak n’opposent donc pas islam et christianisme.
Mais une forte minorité approuve le califat, selon le dernier sondage publié sur le sujet en France : il y recueille 15 % d’avis positifs. Le silence de la plupart des autorités musulmanes sur la question, en France comme ailleurs, semble confirmer cette connivence.