fbpx

Le défilé de mode de la modestie islamique de Londres annonce une « nouvelle norme »

nouvelle norme défilé mode modestie islamique Londres
 
A 200 livres l’entrée, le défilé où l’on a vu pléthore de hijabs, de robes longues non fendues et autres tenues kitsch dans le riche goût oriental a attiré les épouses de dignitaires de pays musulmans et proposait des ateliers sur la charia.
 
La presse conservatrice britannique observe que la « Modest Fashion Week » a eu lieu quelques jours seulement après que des femmes iraniennes ont brûlé leur voile, réclamant la liberté de s’habiller comme elles le veulent sans être soumises à une tyrannique « police des mœurs ».
 
Une dessinatrice de mode islamique, Roda Abdi, s’est félicitée du succès de l’événement, soulignant qu’aujourd’hui au Royaume-Uni des enseignes grand public comme Debenhams vendent (aussi) des « modèles modestes » : « Je crois que dans les quatre ou cinq années à venir ce sera la norme. »