fbpx

Obama va pouvoir armer les rebelles syriens

Au terme d’un long débat, la Chambre américaine a autorisé, mercredi, Barack Obama à armer et entraîner les rebelles syriens « modérés » afin qu’ils puissent participer à la lutte contre l’Etat islamique. L’amendement a été voté à 273 voix contre 156. Prix de l’opération : 500 millions de dollars. La Heritage Foundation, think tank conservateur, se montre sceptique : comment assurer que les armes ne finissent pas par tomber dans l’escarcelle des islamistes du Califat ?