fbpx

Et si nos ondes cérébrales remplaçaient les mots de passe ?

Des chercheurs de l’Université de Binghamton, aux Etats-Unis, ont découvert que les mots de passe pourraient être remplacés par les ondes cérébrales, propres à chaque individu.
 
45 volontaires ont dû lire 75 acronymes différents : pendant la lecture, leur activité cérébrale a été enregistrée et analysée à partir de la partie du cerveau associée à la lecture et à la reconnaissance des mots.
 
L’analyse a montré que les participants ont tous réagi différemment selon les mots.
 
En modélisant ces particularités et en créant un programme informatique, les chercheurs ont réussi à identifier chaque personne avec une précision de 94 %.
 
Les tests suivants seront plus complexes, mais l’étude prouve déjà que les ondes cérébrales pourraient être un jour utilisées pour vérifier l’identité d’une personne. Elles pourraient donc, au moins en théorie pour le moment, remplacer les mots de passe.