fbpx

L’ONU classe les pays selon leur niveau de bonheur : cette année, celui des migrants est au cœur du rapport

ONU migrants bonheur pays
 
La Finlande remporte la palme de cette enquête qui porte sur l’insaisissable, avec des facteurs mesurables, d’autres non : revenu, espérance de vie en bonne santé, soutien social, liberté, confiance, générosité.
 
Elle est suivie par la Norvège, le Danemark, l’Islande et la Suisse. La Finlande affiche aussi la population immigrée la plus « heureuse » – population qui a fait l’objet d’études spécifiques dans le rapport co-signé notamment par Jeffrey Sachs.
 
L’ONU nous explique que l’élément le plus intéressant de l’étude est la corrélation « remarquable » entre le bonheur des immigrés et celui des autochtones : ils vont de pair selon John Helliwell, co-auteur du rapport et professeur à l’université de British Columbia.
 
Les immigrés ont donc intérêt à bien choisir leur pays de destination : « Ceux qui rejoignent des pays heureux gagnent, ceux qui rejoignent des pays moins heureux sont perdants », a-t-il expliqué.
 
Il ne semble pas qu’on se soit interrogé sur la chute du niveau de « bonheur » lorsque l’immigration se fait massive…
 
La France figure au 23e rang et de nombreux pays africains se bousculent aux dernières places