fbpx

Les opposants au régime de Bashar al-Assad recevraient davantage de soutien depuis l’intensification des représailles russes et de la coalition

C’est ce qu’a déclaré le président syrien à un haut conseiller auprès du régime de Téhéran, soulignant que le soutien apporté à ses forces armées par l’Iran et la Russie a poussé les ennemis de l’Etat syrien à surenchérir tant en armes qu’en financement.
 
L’armée syrienne a déclaré pour sa part que la Turquie avait augmenté sa fourniture d’armes, de munitions et d’équipement à ce qu’elle qualifie de « terroristes » sur le sol syrien.
 
L’Iran a pour sa part assuré le régime de Damas de son soutien continu. Bachar al-Assad a également insisté sur le fait que la défaite des groupes remettant en cause son pouvoir était la condition du futur succès de toute solution politique décidée par le peuple syrien.