fbpx

Orban accuse l’Allemagne et la Turquie d’avoir conclu une alliance secrète visant à inonder l’Europe avec 500.000 migrants supplémentaires

Viktor Orban s’exprimait devant les membres du parlement hongrois. Le pacte consisterait à faire venir les migrants en Allemagne avant de les disperser dans les différents pays du continent européen selon des règles contraignantes établies par Bruxelles. Alors que l’Allemagne a été l’intermédiaire entre l’UE et la Turquie pour que celle-ci accepte de réduire le flot d’immigrants contre espèces sonnantes et trébuchantes, Angela Merkel et les édiles de Bruxelles risquent bien de se retrouver en difficulté s’il s’avérait qu’un tel accord secret a été effectivement conclu.