fbpx

La part des paiements en espèces en voie de forte baisse en Azerbaïdjan

paiements espèces voie forte baisse Azerbaidjan
 
C’est le Premier vice-président de la Banque centrale d’Azerbaïdjan, Alim Guliyev, qui l’a déclaré lors du 3ème Forum bancaire international à Bakou, le 15 novembre : la part des paiements en espèces en Azerbaïdjan passera de 74 % à 40 %.
 
« Chaque année, le volume des paiements autres qu’en espèces augmentera de 7 %. L’extension de l’utilisation des paiements sans numéraire et la numérisation de l’économie sont à l’ordre du jour. »
 
Il a ajouté qu’aujourd’hui la fonction de médiation des secteurs financier et bancaire a été réduite. « Il s’agit d’un obstacle au contrôle de la masse monétaire. Il existe des problèmes de transparence ainsi que des problèmes en matière fiscale. Tout cela a un impact négatif sur la croissance économique »… et surtout sur la main-mise des États sur les richesses et les libertés individuelles !
 
Clémentine Jallais