fbpx

Pakistan : 31 chrétiens accusés à tort de blasphème

Alors qu’ils venaient d’acquérir un nouveau terrain pour agrandir leur cimetière, les chrétiens d’un petit village du Penjab ont commencé à y travailler lorsqu’un musulman est allé porter plainte pour blasphème à cause d’une prétendue violation de tombes musulmanes.
La police a enquêté et prouvé que ces tombes avaient toutes été transférées ailleurs. Un fait exceptionnel, digne d’être rapporté.