fbpx

Le pape François critique les nations qui ferment leur porte aux clandestins

Alors que les tensions ne cessent de s’accroître en Europe en raison de l’arrivée massive de clandestins ces derniers mois, le pape François a affirmé encore une fois que ceux qui « ferment leur porte » aux personnes qui cherchent un refuge en Europe devraient demander le pardon de Dieu…
 
Une parole de plus pour ces clandestins, toujours aucune pour les Européens qui souffrent de voir leur religion, leur civilisation et leur sécurité menacées par des clandestins toujours plus nombreux, exigeants et violents.