fbpx

La population immigrée des États-Unis atteint des niveaux records

population immigrée Etats Unis niveaux records
 
Et, fait notable, les Asiatiques sont tout prêts à dépasser les Hispaniques ! Selon une étude publiée mercredi par Pew Research Center, les Asiatiques pourraient, dans les prochaines décennies, constituer la majorité des immigrants aux États-Unis, si la tendance actuelle se poursuit.
 
Les immigrants du Mexique représentent encore 27 % de la population immigrante totale. Mais en 2065, on s’attend à ce que les Asiatiques représentent 38 % de la population d’immigration, alors que les Hispaniques n’en représenteraient que 31 % : en 2015, le plus grand nombre d’immigrants aux États-Unis venaient déjà d’Inde.
 
De 9,2 millions d’immigrants aux Etats-Unis, en 1890, on est passé à 43,2 millions en 2015 (dont 24 % sont considérés comme « non autorisés »). Moins éduqués en moyenne, la moitié d’entre eux seulement maîtrise l’anglais au bout de cinq ans. Représentant un peu plus de 13 % de la population globale en 2015, ils forment pourtant 17 % de la population active totale.
 
Selon l’étude, 1 million d’immigrants arrivent aux États-Unis chaque année, et ils devraient représenter d’ici 2065, 88 % de la croissance de la population aux États-Unis, si les tendances actuelles se poursuivent.
 
On ne voit pas pourquoi elles ne le feraient pas…