fbpx

Le président kazakh s’excuse ironiquement d’avoir été réélu avec 97,7 % des voix

Après avoir été élu pour un cinquième mandat à la tête de son pays avec 97,7 % des voix, le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev s’est ironiquement excusé d’un tel score : « Je m’excuse du fait que de tels chiffres soient inacceptables pour les Etats super-démocratiques. Mais je n’ai rien pu faire. Si j’avais interféré, j’aurais eu l’air antidémocratique, non ? », a-t-il lancé lors d’une conférence de presse.