fbpx

Des prisons réservées aux islamistes au Royaume-Uni

prisons réservées islamistes Royaume Uni
 
Ne pas laisser les islamistes poursuivre leur propagande et leur entreprise de conversion dans le monde clos des prisons : l’administration pénitentiaire britannique a décidé de créer des « prisons dans la prison » afin d’isoler les islamistes les plus dangereux du reste des détenus. Le projet est déjà en voie de réalisation au centre de détention de Frankland, près de Durham (nord-ouest), qui héberge plus de 800 hommes condamnés à de longues peines ou présentant une dangerosité avérée.
 
Parmi les terroristes qui y sont détenus, on compte Tanvir Hussain, qui avait essayé d’embarquer des explosifs dans un avion à Heathrow, ou Dhiren Barot, convaincu d’avoir ourdi un attentat utilisant des produits radioactifs. Michael Adebolajo, chrétien converti à l’islam en 2003, qui avait assassiné le soldat Lee Rigby en mai 2013 à Londres, vient d’y être transféré depuis la prison de Belmarsh, au sud-est de Londres, car l’administration craignait qu’il y « radicalise » ses codétenus.