fbpx

Le prix Nobel d’économie 2015, Angus Deaton, opposé aux aides distribuées à l’étranger

prix Nobel economie Angus Deaton aides etranger
 
Dans son dernier ouvrage, The Great Escape, publié en 2013, il dressait un portrait bien peu flatteur des politiques d’aide au développement. Selon lui, ces politiques de soutien aux pays en développement font « plus de mal que de bien ».
 
Angus Deaton préconise en revanche l’ouverture des frontières pour développer le commerce et l’industrie dans les pays du tiers monde. Rien de bien nouveau puisque c’est une idée typiquement socialiste, mais c’est cette fois-ci elle est couronnée par un prix Nobel d’économie.
 
Il faut d’ailleurs noter que les pays en voie de développement ne réclament pas d’aides, mais simplement l’ouverture des frontières des pays développés. Et c’est bon pour nous ?