fbpx

Etats-Unis : un rapport du Competitive Entreprise Institute révèle le coût colossal des réglementations

Etats-Unis : un rapport du Competitive Entreprise Institute révèle le coût colossal des réglementations
 
De nouvelles preuves du gaspillage réalisé par le gouvernement fédéral américain nous viennent d’un rapport publié récemment par le Competitive Entreprise Institute (CEI). Il révèle que 3.554 nouvelles réglementations ont été imposées en 2014, tandis que 224 nouvelles lois ont été adoptées. Chaque année, le Competitive Entreprise Institute réalise cette enquête sur « l’ampleur, la portée et le coût des réglementations fédérales, ainsi que sur la manière dont elles affectent les consommateurs américains, les entreprises et l’économie américaine ».
 

Etats-Unis : Les réglementations coûtent 14.976 $ annuels par ménage, révèle le Competitive Entreprise Institute

 
Selon ce rapport intitulé Dix Mille Commandements, le coût de ces régulations gouvernementales est de 1.880 milliards de dollars par an, soit 14.976 dollars par ménage… Il vise à mettre en lumière toutes les « taxes cachées » levées par des Etats de plus en plus friands de réglementations.
 
Le rapport du Competitive Entreprise Institute donne également quelques points chiffrés de comparaison pour réaliser l’ampleur du coût de ces réglementations : leur coût estimé dépasse la moitié des dépenses de l’Etat fédéral lui-même, chiffrées à 3.500 milliards de dollars en 2014. Le coût de ces régulations représente également 11 % du PIB américain, lui-même évalué à 17.400 milliards de dollars en 2014.
 

Un coût très élevé des réglementations fédérales sous Bush comme sous Obama

 
Si le coût des régulations américaines devait être classé sur l’échelle des PIB nationaux, il représenterait la dixième plus grosse économie au monde…
 
Le rapport n’accuse pas seulement le gouvernement socialiste de Barack Obama : il précise que l’administration de George W. Bush était également tristement en pointe dans ce domaine.
 
Alors que l’administration de George W. Bush atteignait en moyenne 62 nouvelles réglementations majeures par an pendant ses 8 ans de mandat, Obama atteint en moyenne 81 réglementations nouvelles par ans sur ses 6 années de présidence.
 
Qu’ils soient socialistes ou non, les gouvernements américains imposent une charge colossale sur l’économie par le biais des réglementations de toutes sortes, et notamment de celles prises au nom du « réchauffement global ».
 
Quid de nos gouvernements et de l’Europe ?

Béatrice Romée