fbpx

Résistance antibiotique : 10 millions de morts par an en 2050 ?

C’est ce qu’annonce une commission d’experts réunie par le gouvernement britannique, qui prévoit cette mortalité au niveau mondial en 2050, et à la clef une érosion du PIB mondial de 2 à 3,5 %. La résistance aux antibiotiques deviendrait ainsi la première cause – indirecte – de mortalité dans le monde, selon un ancien économiste de Goldman Sachs chargé de l’étude. Elle cause aujourd’hui 700.000 décès par an.
 
La consommation mondiale d’antibiotiques, elle, a augmenté de 40 % de 2000 à 2010.
 
Il est quand même intéressant de voir constater que la baisse de la population entraîne un rétrécissement du PIB. Et de voir les prévisionnistes prophétiser toutes les catastrophes possibles et imaginables pour faire peur.