fbpx

Des scientifiques américains ont réussi à reprogrammer des cellules cancéreuses pour les faire redevenir normales

L’espoir est de développer de nouveaux traitements capables de stopper le cancer, voire d’inverser leur développement, à travers le rétablissement de la fonction qui les empêche les cellules de se multiplier trop vite.
 
L’équipe de Mayo Clinic de Floride compare le procédé au freinage d’une voiture qui roule trop vite. Il a été testé avec succès sur des cellules cancéreuses humaines en laboratoire, a indiqué le Pr Panos Anastasiadis, responsable de l’étude.