fbpx

Soros parie-t-il sur un krach boursier ?

La mise est énorme : multimilliardaire grâce à ses achats de « hedge funds » (fonds spéculatifs), George Soros a posé des options sur une quantité énorme d’actions américaines pour la vente à découvert, ces positions qui permettent de faire un profit en cas de baisse. Ces options passent à 16,65 % (soit 2,2 milliards de dollars) de ses positions totales, contre 2,96 % antérieurement. La presse financière y voit une indication que Soros s’attend à une baisse spectaculaire de valeur de la bourse américaine. Le système consiste à « emprunter » des actions à une valeur donnée pour les revendre immédiatement à ce prix, à attendre la chute du cours pour les racheter moins cher et les rendre à ce moment ; le profit est constitué par la différence entre le prix d’achat faible et le prix de vente élevé.