fbpx

La photo : une souris transparente

souris transparente photo
 
Des chercheurs en neurosciences ont réussi à rendre « transparente » une souris, muscles et organes internes compris, ce qui leur a permis d’observer son système nerveux rendu fluorescent et observable dans ses moindres détails depuis le cerveau jusqu’aux extrémités des pattes sous le microscope.
 
La technique pour rendre la souris transparente, appelée uDisco, a été utilisée sur un rongeur mort qui a été d’abord plongé dans un verre d’alcool pour être déshydraté, parce que l’eau reflète la lumière. Puis la souris a été plongée dans un solvant organique dissolvant les graisses à la manière d’un détergent de lave-vaisselle. Au bout de quatre jours l’animal devient transparent, ayant rétréci à la moitié ou au tiers de sa taille. Il est alors suffisamment petit et flexible pour être facilement examiné sous le microscope.
 
L’intérêt de la technique est d’étudier le système nerveux sans avoir à le sectionner, ce qui fausse les résultats. Elle résulte d’une combinaison compliquée d’éléments chimiques qui permettent à la fois de rendre la souris transparente, de conserver les protéines fluorescentes et de ne pas toucher à sa structure interne.