fbpx

South Stream : la Russie prête à négocier un autre parcours

Au lendemain de l’annonce de l’abandon du projet de construction de South Stream du fait de l’absence de répondant, côté bulgare, l’ambassadeur de Russie auprès de l’Union européenne, Vladimir Tchijov, s’est dit prêt à négocier avec d’autres pays pour en modifier le parcours. La Serbie, la Hongrie et l’Autriche sont visées, pour un gazoduc qui partirait du nouveau « hub » gazier projeté en Turquie. Sanctions ou pas, on continue de faire des affaires…