fbpx

Le système solaire est atypique, et notre planète une exception grâce à Jupiter

Une planète accueillante pour la vie, ce n’était pas gagné : si la Terre est hospitalière, c’est en raison du « vide » planétaire à proximité du Soleil, sans quoi il n’y aurait que des grosses planètes à orbite très rapide, telles qu’on les voit dans les autres systèmes solaires observables dans notre galaxie.
 
C’est Jupiter, à un moment plus « sauvage » de son histoire orbitale, qui aurait « fait le ménage » en provoquant des collisions en chaîne parmi les petites planètes à proximité du Soleil.