fbpx

Dictature LGBT : l’administration Obama menace de couper les fonds à la Caroline du Nord pour sa loi sur l’intimité dans les toilettes publiques

toilettes publiques LGBT Caroline Nord couper fonds Administration Obama

La Maison Blanche aux couleurs de l’arc-en-ciel pour ne pas déplaire au lobby LGBT.


 
L’administration Obama a fait savoir haut et fort qu’elle envisage de couper les fonds fédéraux à la Caroline du Nord en raison de la loi prise le mois dernier par son gouverneur et certains législateurs en vue préserver l’intimité et la sécurité de ses résidents dans les toilettes publiques.
 
Initialement, la ville de Charlotte (en Caroline du Nord) avait pris un arrêté permettant aux habitants de choisir les toilettes publiques en fonction de leur « identité de genre », une décision annulée par une loi de l’Etat prise le 23 mars dernier, lorsque le gouverneur Pat Mc Crory a promulgué sans attendre le projet de loi HB2, qui dispose notamment que si les écoles privées, restaurants, commerces et entreprises sont libres de choisir leur politique en matière d’accès aux toilettes, celles dépendant de l’Etat resteront déterminées par le sexe biologique. Une loi adoptée pour éviter que des hommes n’utilisent les mêmes toilettes que les petites filles.
 

L’administration Obama sort la grosse artillerie contre la Caroline du Nord

 
Le premier service de l’administration Obama à protester contre la Caroline du Nord et à brandir la menace de l’argent est celui des Transports (à hauteur d’un milliard de dollars), suivi par l’Education (pour 4,3 milliards) et celui de l’Urbanisation et de l’Habitat. Bien qu’une pression d’une telle ampleur soit sans précédent, des menaces ont déjà eu lieu à l’encontre des gouvernements de Californie et de l’Illinois pour les faire plier en faveur d’une politique « transgenre ».
 
L’administration Obama ne fait qu’emboîter le pas à une centaine de compagnies dont Google, Microsoft, Twitter, Starbucks, Facebook ou Apple qui ont fait savoir leur mécontentement, suivant l’exemple de Paypal qui n’a pas hésité à annuler son projet d’ouvrir un centre à Charlotte, privant ainsi la ville de 400 emplois ! Même la sacro-sainte NBA a menacé l’Etat de Caroline du Nord de ne pas l’autoriser à organiser les compétitions de basket l’an prochain !
 

Au nom des droits LGBT, couper les fonds à ceux qui veulent sauvegarder les toilettes publiques séparées

 
L’American Civil Liberties Union (ACLU) est également montée au créneau avec sa branche locale et d’autres organisations pour contrecarrer juridiquement cette nouvelle loi. De nombreux Etats et municipalités ont décidé de boycotter tout déplacement non indispensable en direction de la Caroline du Nord. Parmi eux : New York, Washington, le Connecticut, le Minnesota, San Francisco, Seattle, Boston…
 
Répondant à Paypal, le Gouverneur Dan Forest a déclaré : « Si notre action de garder les toilettes séparées protège la vie d’un seul enfant ou évite qu’une seule femme ne soit agressée ou violée, alors elle a tout son sens… La Caroline du Nord ne mettra jamais une étiquette de prix sur la valeur d’un enfant. Si une compagnie voulant faire des affaires en Caroline du Nord n’a pas la même opinion sur les enfants, je l’encourage à aller s’installer ailleurs. »