fbpx

COMEDIE Tout de suite maintenant ♠


 
Tout de suite maintenant est une comédie française d’aujourd’hui. Ce seul fait inquiète car hélas, ce genre massivement produit avec nos impôts, est souvent obscène et tout simplement pas drôle. En outre, l’action principale a pour cadre le monde de l’entreprise et précisément d’une entreprise du monde de la finance, spécialisée dans le conseil en rachats d’entreprises. Ce dernier environnement rajoute à l’inquiétude ; il y a lieu de s’attendre à une charge anticapitaliste aussi peu fine que marxisante.
 

Tout de suite maintenant sonne prodigieusement faux du début à la fin

 
Toutes les promesses du pire sont donc tenues ! Si le film ne comprend certes pas, et c’est heureux, de scènes sensuelles trop explicites, bien des dialogues ne brillent ni par leur pudeur ni par leur élégance. Nora, jeune femme qui débute dans l’entreprise de M. Barsac, découvre que ce dernier comme son associé ont très bien connu son père, lors de leur jeunesse à l’Ecole Centrale-Paris. Il y a aussi un mystère qui l’obsède, qui tourne autour d’un poème érotique ridicule usant et abusant de métaphores empruntées au vocabulaire de la voile, écrit des décennies plus tôt…Sinon, elle se révolte contre les malhonnêtetés de son patron, et le dénonce au besoin à un client sur le point d’être trompé…Enfin, en concurrence avec sa sœur, très belle, serveuse dans un bar et chanteuse sans talent – dont les numéros sont pénibles, surtout en fin de film – elle fréquente un jeune employé de son entreprise. Or c’est un être grossier, inculte, cynique, dont elle tombe follement amoureuse, sans que l’on sache pourquoi…
 
Absolument tout est raté dans Tout de suite maintenant, du scénario aux répliques, des personnages principaux aux secondaires. Parmi ces derniers, Jean-Pierre Bacri surjoue son rôle de grognon habituel, en forçant dans la grossièreté, ce qui le rend totalement insupportable, tant pour le spectateur que les personnages du film qui s’obstinent pourtant, de manière incompréhensible encore, à le poursuivre de leur affection…
 
Ainsi, Tout de suite maintenant n’amuse jamais, et sonne prodigieusement faux du début à la fin.
 

Hector JOVIEN

 
Tout suite maintenant comédie film