fbpx

Le transhumanisme en marche en Chine : Huawei vise l’immortalité par le téléchargement de la conscience

transhumanisme Chine Huawei immortalité téléchargement conscience
 
Le programme est extraordinairement ambitieux : inspiré par des films comme Matrix, le géant de la technologie Huawei cherche à réaliser le rêve de l’immortalité en développant un moyen en vue du téléchargement de la conscience humaine. La Chine n’est pas moins en marche vers le transhumanisme que la Silicon Valley… Dans ce cas précis, il s’agit de mettre en place une plus grande interaction entre le cerveau et l’électronique dernier cri. On reste pour l’heure dans le domaine de l’illusion mais peu à peu, les grands fabricants et géants de l’Internet espèrent s’approcher d’une fausse victoire sur la mort, réduite à une immortalité matérielle.
 
Huawei est aujourd’hui le plus grand producteur d’équipements de télécommunications au monde, intervenant à la fois dans le domaine des bandes passantes et des Smartphones.
 

Le transhumanisme promu en Chine par Huawei

 
Le président de la division téléphonie de Huawei, Kevin Ho, a présenté le nouveau projet de la firme lors d’une conférence à Shanghai la semaine dernière, faisant le portrait d’un avenir où les enfants pourraient utiliser des applis tel WeChat pour communiquer avec des grands-parents depuis longtemps disparus, dont la « conscience humaine » aurait été téléchargée dans une mémoire d’ordinateur. La seule chose qui l’empêche actuellement, assure Ho, c’est le manque de rapidité et de capacité de stockage des équipements actuels de télécommunication. Mais avec plus de 15.000 zettabytes, pense Ho, la chose serait possible.
 
Chose intéressante, le dirigeant de Huawei reconnaît que son entreprise a recours aux films de science-fiction pour définir les tendances de ses futurs produits et orienter son secteur de recherche et développement. Le programme en cours fait ainsi explicitement référence à Matrix, et plus précisément à la scène où l’un des personnages télécharge le savoir-faire nécessaire au pilotage d’un hélicoptère.
 

Le téléchargement de la conscience pour parvenir à l’immortalité matérielle

 
Le site Breitbart souligne que de tels projets cadrent parfaitement avec l’athéisme qui a officiellement cours en Chine communiste. « La possibilité d’atteindre le rêve de l’humanité de vivre éternellement sans se préoccuper de la divinité ni de la croyance en un domaine spirituel s’accorde parfaitement à une idéologie d’État ouvertement matérialiste », note le média.
 
Il s’agirait donc de remplacer la spiritualité – dans un pays où la liberté de pratiquer le culte est tolérée formellement mais lourdement surveillée par l’État et donc par le parti communiste – par la technologie. Il n’est pas sûr que cela réussisse à séduire les Chinois, qui sont en réalité de plus en plus nombreux à se convertir au christianisme, tant les utopies matérialistes sont en réalité des tyrannies et des mensonges.
 

Anne Dolhein