fbpx

Uber et Google font la course pour développer des taxis et camionnettes de livraison sans chauffeurs

Les deux géants étaient jusqu’ici en synergie, les voici en compétition : il y a de l’argent à gagner, visiblement. Avec ses moyens supérieurs, Google pourrait avoir l’avantage. Mais ce ne sera pas avant 2030, assurent des spécialistes, que les voitures sans chauffeur capables de faire n’importe quelle course, seront envisageables, et autorisées.