fbpx

USA : la Cour suprême examine la discrimination des femmes enceintes au travail

USA Cour supreme femmes enceintes travail 
Hier, la Cour suprême des Etats-Unis se penchait sur la question de la discrimination des femmes enceintes au travail, sous la pression de militants de la cause féminine qui réclamaient à l’extérieur du bâtiment « justice pour les travailleuses enceintes ».
 
C’est le cas de Peggy Young, une jeune employée qui occupe le poste de chauffeur-livreur pour l’entreprise postale américaine UPS et qui avait réclamé une adaptation de ses conditions de travail en 2009, étant enceinte à la suite d’une fécondation in vitro.
 
Ses médecins avaient alors exigé qu’elle ne soulève pas plus de neuf kilos alors que ses fonctions exigeaient alors qu’elle puisse porter des colis de plus de 32 kilos. UPS avait refusé de lui attribuer un poste dans lequel elle n’ait que des charges légères à transporter, précisant que ces postes étaient réservés aux employés blessés ou handicapés.
 
Peggy Young avait alors pris un congé sans solde de sept mois et perdu son assurance maladie.
 

Les femmes enceintes sont-elles des hommes comme les autres ?

 
La jeune femme a été déboutée par la juridiction de premier degré, qui a appliqué la loi qui proclame que toutes les femmes, enceintes ou non, ont la même capacité de travail.
 
Elle a donc fait appel et la décision de la Cour suprême est désormais attendue d’ici juin. Deux des trois femmes juges ont déjà ouvertement pris position pour la plaignante, ainsi que l’avocat du gouvernement Donald Verrilli, qui lui a apporté son soutien, affirmant qu’UPS avait violé la loi sur les discriminations contre la grossesse.
 

La Cour suprême des USA doit-elle se référer à l’esprit de la loi sur le travail ?

 
L’une des deux juges féministes s’est référée non à la lettre de la loi mais à son esprit, destiné, selon elle, à « supprimer les stéréotypes qui font des femmes enceintes des travailleurs marginaux » et plaidant pour que ces dernières ne soient pas privées d’emploi.
 
La question qui se pose est donc celle de savoir si la grossesse modifie la capacité de travail des femmes et quelle est la place de la femme enceinte dans le monde du travail…