fbpx

Valls affirme que la France est en guerre contre l’islamisme radical

Dans un excès de lucidité, en réalité guidé par un opportunisme politique dans la situation actuelle du pays, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré devant l’Assemblée nationale que « la France est en guerre contre le terrorisme, le djihadisme et l’islamisme radical ».
Au même moment, la Maison Blanche refusait de se déclarer en guerre contre l’islam radical. A qui faire confiance ?