fbpx

Le Vatican engage des poursuites contre un archevêque accusé de pédophilie

esolowski archevêque pédophilie
 
Le Vatican a annoncé mardi l’ouverture de poursuites pénales pour pédophilie contre son ancien nonce apostolique en République dominicaine, l’archevêque polonais Josef Wesolowski, qui a été arrêté par la gendarmerie vaticane et assigné à résidence à l’issue d’une audience préliminaire.
 
Le porte-parole du Vatican, le P. Lombardi, a précisé que ces poursuites avaient été entamées conformément à la volonté exprimée par le pape à plusieurs reprises.
 

La peine maximale pour pédophilie

 
Mgr Wesolowski avait déjà été condamné en juin par un tribunal ecclésiastique à la réduction à l’état laïc – un renoncement au sacerdoce qui constitue la peine maximale prévue par le Droit canon pour les faits qui lui sont reprochés. Les autorités du Saint-Siège ont cependant refusé son extradition vers la Pologne, en l’absence de convention avec Varsovie.
 
Mgr Wesolowski avait été dénoncé par les media dominicains pour avoir eu des relations tarifées avec des mineurs dans la Zona colonial, le centre historique de Saint-Domingue.
 
Jozef Wesolowski avait été ordonné prêtre en 1972 par l’archevêque de Cracovie, Karol Wojtyla, futur Jean-Paul II, qui l’avait ensuite nommé et sacré évêque. Représentant du Vatican en Bolivie, Mgr Wesolowski avait ensuite été en poste dans différents pays d’Asie avant que Benoît XVI ne le nomme en République dominicaine en 2008.