fbpx

POLICIER
Message from the King ♥


 
Message from the King, soit « Un message du roi » en français, reprend dans son titre une des répliques du film. Le personnage principal est un certain M. King : son nom signifie roi, même s’il n’est pas un souverain évidemment, et l’expression est donc humoristique. Ce héros courageux, ou téméraire, tient à se venger de maffieux de Los Angeles qu’il soupçonne, à partir d’éléments sérieux, du meurtre de sa sœur, après des tortures particulièrement atroces. Ce M. King est un Noir d’Afrique du Sud, qui n’est pas dans son élément dans la métropole californienne. Il peut passer extérieurement pour un Afro-Américain, jusqu’à ce qu’il ouvre la bouche, car si son anglais est parfait, son accent sud-africain le rend clairement reconnaissable. Le spectateur ne sait trop qu’elle est son occupation normale au Cap ; il y a tout lieu de le soupçonner d’être un membre des terribles gangs locaux. Il y aura à ce sujet une révélation finale surprenante à la fin du film, qui s’avèrera toutefois dans la logique du personnage.
 

Message from the King, un policier bien construit, à la limite du western qui devrait plaire aux amateurs du genre

 
Sa présence à Los Angeles fait donc suite à un appel désespéré de sa sœur, avec laquelle il était brouillé depuis des années. Il a découvert, assez rapidement, son cadavre à la morgue. C’est le premier endroit où rechercher les disparus, en particulier ceux dont on a tout lieu de soupçonner de contacts passés avec des individus dangereux. Il a appris aussi beaucoup de choses attristantes sur la vie menée par sa sœur en Californie : non, elle n’était pas dans une famille recomposée stable – ce qui frôle déjà l’oxymore – avec son mari et l’enfant préadolescent de celui-ci ; le mari disparu, elle se prostituait, se droguait, et avait fini dans ses derniers temps plus ou moins à la rue, avec son beau-fils. Le frère, effondré, est déterminé néanmoins à comprendre ce meurtre, ses circonstances et mobiles, et venger sa sœur.
 
Le héros pénètre donc les milieux mafieux de Los Angeles. Si l’intrigue est bien tissée, la relative facilité de l’enquête n’est pas forcément très crédible, ni le fait qu’à un contre quatre ou cinq, le Sud-Africain, pugiliste compétent, l’emporte toujours. Certaines scènes sont un peu trop violentes. Quant à l’enquête, elle le mènera jusqu’à des réseaux pédophiles. Le pire dans ce domaine n’est pas montré à l’écran heureusement. Le film a été généralement déprécié par les critiques officiels, car suivant la thèse du film, les pires pervers pédérastiques fréquenteraient aussi les milieux homosexuels adultes…C’est pourtant bien possible pour certains, mais relève du blasphème dans l’antimorale actuelle.
 
Message from the King est un policier bien construit, à la limite du western. Il devrait plaire aux amateurs de ce dernier genre, au cœur bien accroché.
 

Hector JOVIEN

 
Message King Policier Film