fbpx

Le chiffre : 5.300

5.300 dollars aux "martyrs" anti-israêliens

 

C’est en dollars le salaire versé aux familles des combattants qui attaquent à l’attentat suicide Israël et les ressortissants américains le visitant, selon le site conservateur Daily Signal. Ce montant correspondrait à quatre fois le revenu annuel palestinien. Il y aurait 2.650 « martyrs » blessés mais non tués, et 1.320 jetés en prison par les Israéliens. L’argent, versé par des associations humanitaires au Proche Orient, circulerait à travers un réseau bancaire complexe dont la Banque Arabe basée à Aman en Jordanie serait le centre. 32 millions de dollars auraient ainsi transité par la Banque Arabe pendant la seconde intifada, au profit du Hamas et d’autres groupes islamiques radicaux. Le comité saoudien pour le soutien de l’Intifada à Al Qods aurait versé 100 millions dont 32 auraient été versés en liquide aux familles des martyrs. Selon ce site américain, la difficulté est que Washington considère comme terroristes des groupes et des activités que les Arabes ne considèrent pas comme tels.