fbpx

Accueil des migrants musulmans : on commence à enlever les croix d’églises d’Europe

Accueil migrants musulmans enlever croix églises Europe Dolhein
 
C’est explicitement pour assurer un meilleur accueil des migrants musulmans qu’une église évangélique d’Oberhausen en Allemagne a proposé d’enlever les croix et les autels qui se trouvent dans l’édifice qui abritera prochainement une cinquantaine de « réfugiés ». Elle prendrait ainsi la suite de l’église protestante suédoise que l’évêquesse du lieu voulait voir dépouillée ainsi de ses symboles chrétiens pour mieux accueillir les migrants de l’islam. Ce que les laïcistes rêvent d’accomplir en Europe deviendra peut-être un jour réalité – mais c’est le croissant qui remplacerait alors les croix.
 
La paroisse d’Oberhausen dont il est question a elle-même proposé de mettre son église à la disposition des « réfugiés », en cédant l’espace à la municipalité à cette fin. Un porte-parole de la mairie en a fait l’annonce publique, confirmée par le pasteur Joachim Deterding, supérieur du district ecclésial d’Oberhausen, qui a déclaré :
 
« Avant que les réfugiés ne puissent s’installer, il va falloir enlever les sièges. Ainsi que l’autel, la chaire et les fonts baptismaux qui sont amovibles. »
 

50 migrants musulmans coucheront à l’église évangélique d’Oberhausen

 
Des sanitaires et des machines à laver seront installés, eux, à l’extérieur du bâtiment, et les migrants bénéficieront de repas gratuits livrés sur place – à la charge des contribuables.
 
Si les croix ne sont pas nommées dans le communiqué d’origine à propos de cette église jusqu’ici utilisée pour le culte, il semble naturel que le lieu soit « désacralisé » et au bout du compte il s’agit bien de rendre les conditions de vie des « réfugiés » les plus agréables possibles. Or il y a eu de leur part des cas de refus de nourriture et autres aides sous prétexte qu’elles portaient la croix de la Croix rouge…
 

Au nom de l’accueil, enlever les croix des églises d’Europe ? L’idée progresse

 
The New American, qui rapporte cette information, la complète en rappelant ce que disait il y a peu la « popstar » égyptienne Shams Bandar sur les écrans de télévision de son pays : « Tous les pays arables ont fermé leurs frontières [aux migrants] » ; y compris des nations riches come le Qatar, les Emirats, Arabie Saoudite, le Koweït et Bahrein. Et alors qu’on pourrait mettre cela sur le compte d’un manque d’esprit de charité, il pourrait bien y avoir une autre raison. Le réfugié musulman Mudar Zarhan n’a-t-il pas qualifié l’afflux des migrants musulmans de « conquête islamique de l’Occident » ? Il déclarait il y a quinze jours : « Lorsque vous lisez des magazines et des journaux arabes, ils parlent ainsi : “Beau boulot ! Maintenant nous allons conquérir l’Europe.” Ce n’est même pas un secret. »
 

Anne Dolhein