fbpx

L’administrateur de l’Agence pour la protection de l’environnement américain menacé de poursuites pénales

Un représentant républicain a pointé des réponses « fausses ou trompeuses » faites par Gina McCarthy lors d’auditions par la Commission de la Chambre sur la science, l’espace et la technologie, fondées sur une « science secrète » et faitesen vue d’augmenter les pouvoirs de réglementation de l’EPA, au détriment de l’industrie américaine. Mme McCarthy a été invitée à revoir et modifier ses dépositions sous peine de tomber sous le coup des lois qui sanctionnent les témoignages qui induisent « ciemment et volontairement » les représentants du peuple en erreur.