fbpx

L’ambassadeur de la Russie à l’ONU affirme que le fonds al-Nusra en Syrie est toujours armé par l’Occident

La paix est donc « presque impossible » à obtenir, a déclaré Vitaly Churkin au Conseil de sécurité.
 
Selon lui, les rebelles continuent de recevoir des chars et de l’armement lourd de la part de leurs soutiens occidentaux, pendant que les Etats-Unis « ferment les yeux ». Il accuse les islamistes d’utiliser la population d’Alep comme boucliers humains.
 
Voilà qui fait partie de l’affrontement diplomatique entre l’Occident, qui accuse la Russie et Damas de crimes contre les civils à Alep, et la Russie qui veut démontrer les effets pervers des ententes avec les groupes terroristes. Mais en attendant, c’est toujours la guerre…