fbpx

Anne Hidalgo veut sa Tour Triangle

Anne Hidalgo Tour triangle
 
Après la Pyramide du Louvre, le cube de la Défense et le rectangle de la Bibliothèque nationale chers à François Mitterrand, Anne Hidalgo veut, elle aussi, laisser sa marque sur Paris. Le nouveau maire pensait que la construction d’un gigantesque triangle de verre aux portes méridionales de la capitale allait emporter une large adhésion. Le rejet, de la Tour Triangle lundi, par le Conseil de Paris, a pris Mme Hidalgo de court.
 

Anne Hildago fera revoter les réfractaires

 
Irritée, elle a annoncé vouloir avoir recours à la tactique désormais classique quand un vote ne convient pas à la classe dirigeante. Vous avez mal voté ? Eh bien, vous revoterez !
 
« Ce qui s’est passé hier n’est pas légal », a clamé Anne Hidalgo au micro de RTL : le secret du vote n’a pas été respecté par l’UMP qui – après avoir il est vrai soutenu le projet avant l’arrivé à sa tête de Nathalie Kosciusko-Morizet, qui est contre – a rejeté le plan pharaonique aux côtés des Verts et du PG.
 

La Tour Triangle, une verrue honteuse ou une pyramide maçonnique ?

 
A croire que voter pour une telle verrue vous expose à l’hostilité du public – voilà qui est plutôt rassurant. L’argumentaire de NKM n’est pas recevable pour autant – elle préférerait voir Paris ouvrir plus largement ses boutiques le dimanche. Troquer un symbole contre un autre, en somme.
 
Anne Hidalgo boude en raison du rejet d’un investissement de 500 millions d’euros – privé, qui plus est. Mais c’est à n’en pas douter le symbole, précisément, qui l’anime. Il n’est nul besoin d’être grand connaisseur de la franc-maçonnerie pour comprendre que le choix d’un triangle pour « veiller » sur Paris n’est pas le fruit du seul hasard. Le « prestigieux » cabinet d’architectes, Herzog et de Meuron, a pris soin de préciser : « Triangle n’est pas une tour, c’est un monument pyramidal. » De 180 mètres de haut, tout de même.
 
Anne Hidalgo estime que la Tour Triangle rendrait Paris plus attrayante pour les touristes. Mais ce qui fait la beauté de Paris, c’est justement sa ligne d’horizon encore assez largement préservée, qui en fait un ensemble monumental – pour sa taille – d’une harmonie exceptionnelle, comparé à d’autres mégapoles.