fbpx

L’Australie envisage de faciliter l’obtention de visas pour les fermiers sud-africains menacés

Australie fermiers sud africains menacés visas
 
Ce sont les fermiers blancs, parlant Afrikaans, qui risquent leur peau alors que le nouveau président Cyril Ramaphosa a annoncé que son gouvernement compte les exproprier sans indemnisation.
 
Peter Dutton, ministre de l’intérieur d’Australie, a expliqué le geste proposé par l’Australie en rappelant les images et les descriptions de meurtres de fermiers blancs et de leurs familles et employés, blancs pour la plupart : plus de 71 enregistrés à la fin octobre pour la seule année 2017. Les fermiers blancs affirment souffrir d’un taux de mort violente de 156 pour 100.000, nettement plus élevé que le taux moyen en Afrique du Sud.
 
« Ils font face à des circonstances horrifiques », a déclaré Peter Dutton, affirmant : « De ce que j’ai vu ils ont vraiment besoin d’aide de la part d’un pays civilisé comme le nôtre. » Et d’ajouter qu’ils ont la volonté de « travailler dur » : « Nous voulons que les gens qui viennent ici respectent nos lois, s’intègrent dans notre société, travaillent dur et ne dépendent pas des allocations sociales. Je crois que ces gens méritent une attention spéciale et certainement, c’est que nous leur accordons aujourd’hui. »