fbpx

La BNP Paribas condamnée à une amende record aux Etats-Unis pour violation d’embargos

Elle devra payer 8,9 milliards de dollars (près de 8 milliards d’euros), aux termes d’un accord avec des régulateurs pour violations d’embargos des Etats-Unis annoncé en juillet dernier.
 
La banque avait alors plaidé coupable d’avoir fait transiter de 2004 à 2012 par les Etats-Unis de l’argent au nom de clients soudanais (6,4 milliards de dollars), cubains (1,7 milliard) et iraniens (650 millions de dollars).
 
L’amende de 8,9 milliards de dollars correspond aux sommes engagées plus des frais (143 millions de dollars). La BNP Paribas aurait déjà versé une grande partie de cette somme.