fbpx

60 % des Brésiliens favorables à une procédure de destitution de Dilma Rousseff

A la suite du scandale de corruption qui a récemment touché le groupe pétrolier Petrobras, la popularité de la présidente Dilma Rousseff a considérablement diminué et près de 60 % des Brésiliens sont désormais favorables à une procédure de destitution, selon un sondage publié lundi dernier.
 
La présidente brésilienne qui pouvait se targuer de 55,6 % d’opinions favorables il y a 6 mois n’en a plus désormais que 18,9 %.